Je ne cesse jamais d’être surpris par les créations robotiques Japonaises, elles ont toujours l’art suprême de m’interpeller entre la surprise et choc. En voici encore un bel exemple avec cette paire de fesse robotique capable d’exprimer des sentiments.

Il ne faut pas se fier aux apparences, mais ce cul est un  objet de haute technologie Japonaise conçu par Nobuhiro Takahashi et une équipe de l’Université des Electro-Communications de Tokyo.

Ce projet au doux nom de Shiri, qui signifie Fesses en Japonais, tente de représenter des émotions par le visuel et le tactile grâce à des muscles synthétiques. En effet, ces fesses synthétiques peuvent se contracter ou se relâcher pour exprimer un sentiment de peur par exemple.

Malgré le coté risible de la chose, et son utilité hasardeuse, Shiri assez bien conçu avec un système à base de poches d’air qui se gonflent et se dégonflent pour simuler des muscles. Ce système permet également de détecter les interactions humaine grâce à un microphone, qui permet de dissocier un toucher, une caresse ou encore une claque.

Voici la vidéo de présentation de ce projet, avec une mention spéciale pour le passage à 2’33 qui assez énorme 😉

  • visiteur

    c’est ce qu’il s’appelle rester sur le cul 😀

  • visiteur

    *qui s’appelle…..

  • Hy3rya

    Mouais, ça peut être interressant d’étudier chaque partie du corps afin d’ensuite grouper les connaissances et faire un vrai humanoïd. Après, pourquoi les fesse ? Ils veulent faire un sexaroïd ou quoi ? 

  • Jj

    En tout cas, le mec de la video semble bien prends son pied en lui donnant la fessé 😀 PTDR !

  • Nath

    Nobuhiro Takahashi, c’est celui qui avait fait le « transmetteur de baiser langoureux ». Serait pas une petit peu en manque, ce geek-no-life ?

  • Ce qu’on invente pas de nos jours 😀 !

    Comme la dit Hy3rya, pourquoi les fesses ? Tout ça sent la commercialisation d’un nouvel objet pour disons… les plaisirs en solo dans les années à venir… !