Des chercheurs, de l’Université de San Diego en Californie, ont démontré qu’il est très simple d’obtenir le code PIN entré sur un clavier. Pour cela, ils ont simplement utilisé une caméra thermique afin de récupéré l’empreinte thermique de vos doigts.

L’expérience a démontré que les résultats étaient exploitables à 80% après 10 secondes et proche de 60% après 45s.

Les caméras thermiques seront-elles le futur outils des voleurs de carte bleue ? Heureusement qu’elles restent encore onéreuse, ce qui limite encore leur utilisation.

Nous devons déjà faire attention à cacher nos gestes, faudra il aussi porter des gants dans le futur…

  • kevin64

    On peut aussi toucher toutes les touches plus ou moins longtemps avant d’écrire le code, ce qui devrait rendre la tâche plus difficile 😉

    :3
    :s/enfin/afin/

    • un clavier chauffant ? lol

  • kangooooooo

    Ou alors avoir deux fois le même chiffre dans son code. Je ne pense pas qu’il soit si simple d’extrapoler le chiffre qui est en double sur le coup

  • Yavin

    Ou encore instaurere des touches chauffées, ainsi plus de difference entre celles appuyées et celles non appuyees

  • Loutre

    En plus d’être onéreuse une caméra thermique non tenue en main est illégale car considéré comme du matériel militaire, en France.

    • pshunter

      Aïe, c’est sûr que les mecs qui ont l’intention de faire quelque chose comme piquer un code pin vont être très embêtés par la supposée illégalité de l’utilisation d’une caméra thermique.

  • Amusant, dans le premier Splinter Cell, on doit récupérer un code de porte exactement de la même manière 🙂

  • Norfin

    On peut voir cette technique aussi dans le film Ocean’s 13 ou bien dans le jeu Assassin’s Creed II au tout début avec la vision d’aigle.