Ce projet électronique est un des plus titanesque que j’ai pu voir. En effet, une sphère d’aluminium a été recouverte de près de 800 modules pouvant s’éclairer en rouge, vert, bleu ou blanc (RGBW) en fonction de la musique.

Au niveau de la parte électronique, c’est un simple Arduino Mini qui gère par à une liaison série qui pilote les LED grâce à un contrôleur WS2801. Le montage dispose également d’un récepteur infrarouge pour pouvoir piloter le mode de fonctionnement à distance avec une télécommande.

Chaque LED a été monté sur un module permettant de l’alimenter à partir du 12V et piloté par les WS2801, et il a fallu souder autant de modules que de LED, soit 800 modules.

Et ensuite, c’est l’assemblage qui dû être assez laborieux, sans parler du calcul de puissance nécessaire pour alimenter tout.

Vous pouvez découvrir tout les détails de ce projet sur hackaday.com.

Voici une vidéo de démonstration de cette Disco Planet.

  • KidOrdine

    et ça sert à quoi ?

    • Zukrr

      J’suis sur que ça pourrait intéresser des boîtes de nuit et autre trucs qui font dans l’évènementiel.

    • Telec16

      Si l’on enlevait a chaque fois les choses inutiles, notre monde serait bien triste …

    • C’est totalement inutile mais moi je trouves ça beau. Et c’est ça tout le génie du projet.

    • moi

      C’est ce qu’à du dire le premier mec à qui l’inventeur de la roue a montré son invention.