Les robots sont capables de reproduire la plupart de nos sens, mais il faut avouer que jusqu’à présent la sensation du toucher n’était pas vraiment précise. C’est que les chercheurs de l’USC Viterbi School of Engineering tente d’améliorer grâce à une nouvelle génération de capteur tactile.

Le capteur se présente comme une sorte de doigt humain, sa surface est souple et il possède me une impression en relief, un peu comme une empreinte digitale. Sa structure interne est composé d’un liquide assez dense et il dispose même d’un noyau central assez similaire à un os.

Ce système permet d’identifier assez précisément les différentes textures, pour cela il suffit de le faire glisser sur l’une d’entre elles et d’analyser les vibrations perçues.

ce n’est pas tout, ce capteur permet également de détecter la pression ou encore la température.

Pour le moment, ce doigt humanoïde est encore en phase de développement, mais il pourrait révolutionner le toucher des robots dans le futur.

Voici la vidéo de présentation de ce projet.