Pour réaliser une imprimante 3D, il faut avouer qu’une partie est bien souvent compliqué, c’est l’extrudeur qui pose problème. Il faut qu’il soit à la température idéale et bien calibré pour déposer le plastique chaud idéalement. Chris Favreau a trouvé un moyen simple de contourner ce problème.

En effet, pour s’affranchir de cette phase complexe et aussi pour une raison économique, il a utilisé un simple pistolet à colle, type HMA (Hot Melt Adhesive), dont il a récupéré le système de buse chauffante. Cela à me coûté moins de 3$.

Pour le reste de la machine, il s’est basé sur la conception d’une CNC 3 axes Solsylva qui a le mérite d’être elle aussi peut chère.

Pour la partie électronique, c’est une carte Arduino UNO qui a été utilisé avec un étage avec ULN2803 qui pilote l’extrudeur  et une carte de HobbyCNC pour piloter les moteurs pas à pas. Au niveau firmware il a utilisé le Teacup Firmware qu’il a modifié pour adapter sa partie extruder avec l’ULN2803.

Au niveau logiciel, Chris a utilisé Pronterface, un script Python qui exécute du GCode et Slic3R pour convertir les modèles STL en GCode.

Vous pouvez retrouver tous les détails de la conception de cette imprimante 3D sur instructables.com

Voici une démonstration en vidéo :

  • bibi

    Pas mal, j’avais déja penser à utiliser un pistolet a colle pour ca, mais je pensais pas que c’était possible d’ètre aussi précis sur le débit, bien vu la roue dentée qui pousse!!!

  • Chucky

    Désolé de poster maintenant mais je suis tombé dessus par hasard(comme quoi le hasard fait bien les choses!), et je trouve sa très intéressant et je me demandais si le système de chauffe de la buse du pistolet à colle serait suffisant pour chauffer du PLA ou de l’ABS ? à étudier.