Ricoh vient de mettre au point un système capable d’effacer l’impression d’une étiquette thermique. Il ainsi facile de la ré-imprimer avec un système à base de laser.

Dans l’industrie, il n’est pas rare de voir des conteneurs plastique contenant divers éléments de fabrication. chaque conteneur est étiqueté avec souvent un code barre pour décrire son contenu. Cela permet d’acheminer facilement les conteneurs d’un endroit à un autre de la chaîne de fabrication ou simplement pour faciliter l’expédition.

Mais, une fois en bout de chaîne, l’étiquette est souvent obsolète,  car soit le contenu change et il est nécessaire d’affecter un nouveau numéro authentification unique. Et bien souvent, il faut la décoller, en imprimer une nouvelle et la coller.

Cette phase est fastidieuse et prend énormément de temps. Avec ce nouveau système développé par Ricoh, il est possible d’effacer l’ancienne étiquette et on peut la re-imprimer d’une manière totalement automatisé.

Les étiquettes sont composées de trois couches : une couche anti-UV, une autre anti-oxygène et une dernière dédié à l’impression. Un système à base de laser permet d’effacer l’étiquette, et un autre système encore à base de laser permet de la re-imprimer sans toucher l’étiquette.

Ce procédé permettrait de re-imprimer une étiquette près de 1000 fois durant une période de 5 ans. Et surtout, cela permet de réduire le temps passé au décollage d’étiquettes par une automatisation complète.

Voici une vidéo de présentation de cette machine.