L’astronaute Andreas Mogensen vient de réussir a insérer une cheville dans un trou rond, ce qui simple dans l’absolu, mais un peu plus dur quand on est en orbite à 400 km de l’objet.

Andreas a réalisé cette tache en pilotant un Rover se situant sur Terre alors qu’il se trouvait à bord de la Station Spactiale Internationale ISS. Pour cela, il a utilisé un joystick à retour de force développé par l’ESA. cela lui permet de ressentir l’effort que rencontre le Rover.

un-astronaute-pilote-un-rover-sur-terre-depuis-lespace-02

Malgré un lag de 1 seconde dû à la distance entre l’ISS et la Terre, Andreas à mis 45 minutes pour réaliser cette tâche la première fois et 10 min lors de la seconde itération.

Cela va permettre de généraliser l’usage du Rover avec précision et piloté à longue distance dans des milieux hostiles comme des bâtiments détruits, des zones irradiées, ou encore sur la Lune ou même sur Mars.

  • Captain

    Pas sûr que le robot apprécie les zones irradiées…