Mabel est un robot bipède de l’université du Michigan. Ce robot se déplace en s’adaptant à l’environnement sans aucune caméra, seulement avec des capteurs placés dans ses jambes. Il dispose aussi de pièces métalliques cassantes dans les jambes qui font office de fusibles afin d’éviter d’endommager d’autres pièces notamment les roulements des hanches.

mabel robot casser jambe fusible Mabel, le robot bipède qui se casse la jambe.

L’avantage de ce type de pièces fusibles, c’est de pouvoir prévoir des seuil de rupture à des endroits précis et ainsi prévenir un risque d’accident plus grave pour le robot.

Dans la vidéo qui suit on peut voir la rupture de cette pièce fusible et voir le robot effectuer une chute assez impressionnante, mais prévisible et donc n’endommageant pas l’intégralité du robot. Il faut ensuite compter une heure pour remplacer la pièce endommagée.


source : engadget

  • Jako

    Pratique en effet

  • R@OUL

    Très utilisé en aéro ces pièces cassantes, et en général sur tout système où la méca peut forcer. Mais j’avoue que dans ce cas la je vois pas trop l’utilité, il y a pas beaucoup de forces en jeu.

  • http://www.auterytech.com/ Steve

    Très utilisé en aéro ces pièces cassantes, et en général sur tout système où la méca peut forcer. Mais j’avoue que dans ce cas la je vois pas trop l’utilité, il y a pas beaucoup de forces en jeu.