JBot est un Balacing Bot (Robot qui tient en équilibre sur 2 roues) qui à la particularité d’être équipé d’un connectivité LTE ou 4G pour ceux qui ne connaissent pas.

Par contre JBot n’est pas un Robot commercial mais plutôt une plateforme d’expérimentation pour les chercheurs de Bell Labs (Laboratoires de recherche d’ALcatel-Lucent) qui leur permet de prototyper sur la base de JBot soit des cas pratiques de télé présence, de la télémétrie radio indoor, d’immersion à distance ou autres projets permettant d’expérimenter autour de ces technologies et problématiques.

Cette plateforme comporte particulièrement 2 innovation importantes.

L’une concernant sa connectivité. Le robot est couplé à l’aide d’un dongle LTE à une LTEBOX qui est enfin de compte rien de moins qu’un réseau télécom transportable issue des travaux de recherche des Bell Labs.

Cet équipement que vous pouvez apercevoir sur la vidéo apporte au robot un potentiel de débit 100 MBit/s avec de la qualité de service, ce qui permet au Robot d’être équipé d’un grand nombre de caméras. En effaçant le goulot d’etranglement qu’il y a entre le robot et le réseau, JBot peut envoyer ces flux videos dans le réseau pour éviter de les traiter sur le robot même.

On peut ainsi utiliser le potentiel de calcul d’un grand nombre de machines pour analyser les flux vidéos.

L’autre innovation de ce robot est qu’il à été réalisé dans un club dans une grande société.

Le club management est une nouvelle pratique de management de la recherche ou de l’innovation qui permet à une société de grande dimensions d’expérimenter des concepts de manières agile. L’idée est donc d’éviter de construire un projet classique qui requière de gros budgets, un grand nombres de décisions et souvent un grand nombre de managers.

Dans le cas de JBot 2 chercheurs ont juste créé autour de une communauté de collègues intéressés par JBot et on commencés à le construire sous les yeux de tout le monde pendant leur temps libre. La communauté s’est construite au fur et à mesure que le robot commençait à se balader dans les couloirs de l’entreprise jusqu’à rassembler une quarantaine de personnes.

Le robot à été conçu en 4 mois, sur une base de 2 trottinettes electrique pour enfant, d’une tablette et d’un tas de ferraille souvent caché derrière les armoires des laboratoires. L’objectif étant de démontrer que ce type de projet un peu « commando » peuvent être très efficaces et complémentaire de projet plus structuré.

Quelques détail techniques:

Electronique: Arduino Mega, les trottinettes ERazor 200, centrale inertielle: IMU Analog Combo Board – 5 Degrees of Freedom IDG500/ADXL335

La base du code à été trouvé sur un projet Instructables de Segway Skateboard qu’il a fallu faire beaucoup faire évoluer pour rendre autonome le robot. En effet un Segway n’est pas conscient qu’il avance!

La vidéo de Futur en seine avec quelques robots des stands voisin (Emox, Sami, Jazz et Karotz)