DRM Chair est un projet de l‘Université de l’école d’Art et de Design de Lausanne. Il s’agit d’une chaise qui dispose d’un nombre d’utilisation maximum avant de s’auto-détruire, comme une sorte d‘obsolescence programmée ou une limitation d’utilisation fixé par DRM.

Ce projet peut faire sourire, mais il peut aussi nous interroger sur l’avenir des licences pour les objets et qui sait peut-être devrons nous faire face à cette problématique dans le futur pour toujours consommer un peu plus…

drm chair la chaise qui sauto detruit apres huit utilisations 600x273 DRM Chair : La chaise qui sauto détruit après huit utilisations

La chaise est d’une conception simple, à part que les jointures de chaque élément sont réalisées avec de la cire. Un système à base d’arduino va compter chaque fois qu’une personne s’assoit et il va indiquer le nombre d’utilisations restantes en frappant des coups.


Quand le nombre d’utilisation maximum est atteint, la carte arduino pilote des fils résistants dans chaque jointure pour faire fondre la cire et ainsi détruire la chaise.

Voici une vidéo de démonstration de la DRM Chair.

  • http://www.facebook.com/clement.eustache1 Clément Eustache

    L’obsolescence programmé à son paroxysme ^^

  • TheZak63

    Jusqu’au jour ou les résistances feront flamber le bois de la chaise…

  • Scientifique Fou

    Ils auraient du me confier la conception de la chaise. J’aurais mis de l’explosif dans la cire, l’autodestruction aurait été plus parlante !

  • http://be-creation.fr/ San41

    La triste vérité de l’industrie

  • Aurélien

    Useless. Pas mieux.