Georg Sluyterman avait besoin d’un extracteur de fumée pour éviter de respirer des polluants lors qu’il réalise de la soudure. Il s’est donc mis en tête de réaliser le sien avec ses propres contraintes et quelques petites améliorations.

Il souhait que cet extracteur de fumée soit doté d’un éclairage réglable, il a donc utilisé des LEDs Neopixels. Une carte compatible Arduino à base d’ESP8266 permet de gérer l’éclairage et le démarrage de l’aspiration.

diy-tranformer-une-lampe-ikea-en-aspirateur-de-fumee-intelligent-pour-la-soudure

L’ensemble est alimenté en 5V sur l’USB et dispose de divers convertisseurs de tension 3,3V/5V pour les signaux et 5V/12V pour alimenter le ventilateur. On retrouve également un capteur de mouvement PIR pour éteindre automatiquement l’aspiration après 60s et la lumière après 1800s.

diy-tranformer-une-lampe-ikea-en-aspirateur-de-fumee-intelligent-pour-la-soudure-02Pour le boitier, il a été réalisé en planche de contreplaqué de 4mm découpé au laser et il a utlisé une lampe IKEA FORSÅ pour le support.

Voici une vidéo de présentation :

Vous pouvez retrouver tout les détails de cette réalisation sur : Solder fume lamp

  • eliobou

    Je ne comprends pas pourquoi utiliser un ESP8266 pour cette réalisation

    • Pour centraliser la gestion des différents timing allumage/extinction et interface PiR ?

    • eliobou

      Un microcontrôleur dip 8 aurai suffit, pas la peine de prendre un microcontrôleur wifi bien plus consommateur.

    • il en avait peut un qui traînait, et si on active pas l’interface WiFi de l’ESP la conso chute de façon conséquente et sur ce type d’usage on cherche pas à économiser qlq mA, on est pas sur un système sur batterie.