Des chercheurs de l’Université de Stanford viennent de mettre au point une sorte de peau transparente artificielle qui doté de capteurs capacitifs. Ce produit pourrait ainsi rendre tactile des surfaces non planes.

Le système est assez simple au niveau du fonctionnement, un réseau de nanotube de carbone en ressort est incorporé en ligne et en matrice sur deux couches séparées par une couche de silicium.

Dès que l’on presse un endroit de cette surface, il facile de déduire l’impact en mesurant la capacité entre deux lignes de nanotubes de carbone, la pression rapprochant les deux lignes en seul point. Et il même possible de mesurer la pression exercée toujours grâce à cet effet capacitif.

Les nanotubes de carbones étant relativement très petit et la couche de silicium étant transparente, on obtient ainsi un substrat totalement transparent et très souple de par la nature des nanotubes en ressort et les propriétés du silicium.

Plusieurs applications viennent de suite à l’esprit, dans le domaine robotique, on pourrait recouvrir un robot de cette peau synthétique et il serait doté du touché. On peut également rendre tactile une surface non plane ou modulaire.

On pense aussi au milieu médical, on pourrait implémenter une sensation de toucher sur des prothèses, bref ce système a de l’avenir devant lui…

Voici une vidéo de présentation des prémisses de cette peau synthétique capacitive :

  • Pingback: Sunday Coffee #13 : Paris Games Week, Nokia et Jailbreak | Fredzone()

  • Saimonnn

    La souplesse est réellement impressionnante. Il ne reste plus grand chose pour arriver à la texture de la peau humaine.

    Par contre, quid du recyclage des nano-tubes de carbones ensuite?
    Il me semble que l’on n’a toujours pas trouvé de solution au recyclage des nano tubes non?

  • Saimonnn

    La souplesse est réellement impressionnante. Il ne reste plus grand chose pour arriver à la texture de la peau humaine.

    Par contre, quid du recyclage des nano-tubes de carbones ensuite?
    Il me semble que l’on n’a toujours pas trouvé de solution au recyclage des nano tubes non?