Aujourd’hui, lors de la Maker Faire Rome, Massimo Banzi d’Arduino et Brian Krzanich, CEO d’Intel,  ont présenté le fruit de leur collaboration, la carte Intel Galileo.

Cette carte est la première de la famille des produits Arduino Certified et elle dispose d’un processeur Intel® Quark SoC X1000 , un SOC Pentium 32 bits cadencé à 400 MHz.

intel_galileo

La carte supporte le standard Arduino Pinout 1.0 et elle donc compatible avec les shields de la carte Arduino UNO Rev3.

La carte Intel Galileo est prévue pour fonctionner en 3,3V, mais il est possible d’adapter les extensions en 5V pour les anciens shields avec un simple jumper.

La carte Galileo est 100% compatible de l’IDE Arduino. En plus d’être compatible logiciellement et matériellement d’Arduino, la carte Galileo introduit des  extensions issues de l’industrie PC comme :

  • Un slot mini-PCI Express
  • Un port 100Mb Ethernet
  • Un slot Micro-SD
  • Un port Série RS-232
  • Un port USB Host
  • Un port USB Client
  • Une mémoire 8MByte  en Flash NOR

IntelGalileoLogicSchematics

 

On retrouve également :

  • Une SRAM de 512 KByte
  • Une DRAM de 256 MByte
  • Une EEPROM de 11 KByte

Vous pouvez retrouver toutes les spécifications techniques sur arduino.cc

La commercialisation est prévue pour le 29 Novembre 2013 et il me tarde de l’avoir en boutique, en attendant, voici quelques clichés de la carte Intel Galileo pour rêver un peu.

IntelGalileo_fabD_Front IntelGalileo_fabD_Back

 

Et une petite vidéo de présentation :

  • P G

    A quel prix sera-t-elle vendue?

    • semageek

      Je n’ai pas d’info sur le tarif pour l’instant.

    • Florent

      J’ai cru voir 60$ dans les commentaires de la vidéo youtube… Un peu cher comparé à la RPi!
      Et puis ils auraient pu faire une vidéo d’une qualité un peu supérieure je trouve

  • Sharlihe

    Quel est son point fort comparé à des cartes comme la wandboard ou la beaglebone ? Parce que je trouve que cette carte comme la Yun sont en retard niveau caractéristiques :-/

    • Thomas L. (@ookook)

      Pourtant la Yun est une réponse puissante aux capacités du Raspberry Pi. Je n’ai pas fini de l’éreinté, mais cette carte promet. Pour ce qui est de Galileo, j’ai un peu de mal à voir son placement, mais je n’exclus pas de jouer avec un exemplaire.

    • Sharlihe

      Honnêtement je vois pas en quoi ? On parle deja d’une fréquence de 700mhz pour un simple raspberry alors que le yun (récent) n’est qu’a 400mhz.et 64mb de ram … Y a pas vraiment une bonne réponse à la concurrence ou alors j’ai raté un détail important

    • Thomas L. (@ookook)

      Mon angle vient de l’électronique DIY: si on veut piloter des sondes et des actionneurs, le CPU est insignifiant. Si tu regardes plus au niveau bureautique, alors en effet: il ne me viendrait pas à l’idée de mettre XBMC sur le Yun :p

    • Sharlihe

      En effet cela reste un arduino et peut faire pleins de choses mais le fait d’avoir son propre serveur linux basse consommation pour gérer a l’aise ses actionneurs et diagnostic, journal etc de meilleures specs aurait été le top !

  • Djeff

    Il est question de moins de 60 $

  • Banson

    Intéressant, malheureusement la voix de la vidéo m’a fait arrêter la lecture prématurément : quelle horreur !

    • Gabriel

      en effet j’ai du mal aussi 😉

  • spoko

    La vidéo est humainement impossible a regarder !!